[Accueil] [Pédagogie] [Histoire] [Géographie] [Mon cyberportfolio] [Projets


 

La communauté d'apprentissage

 

La communauté d’apprentissage est constituée d’un groupe d’individus, composé d’élèves, d’enseignant(es), de stagiaires, mais aussi de personnes qui ne sont pas toujours présentes dans le laboratoire (classe), mais qui sont là pour nous compléter (direction, service éducatif, personne ressource…). Dans tous les cerveaux qui composent cette communauté, bouillonnent des idées et des informations. Dans le laboratoire qu’est la classe, nous sommes tous là pour apprendre les uns des autres. Le meilleur exemple, c’est que lors de mon stage, j’ai appris autant que mes élèves ont appris (peut-être plus). Nous avons cependant appris des choses différentes, mais aussi certaines choses semblables. Ils ont appris en géographie, moi j’ai appris d’eux principalement en informatique, j’ai appris aussi à agir et à réagir en fonction de leurs comportements.  Lors d’un atelier de cartographie que j’animais1, l’enseignante est venue se joindre à un groupe d’élève avec son ordinateur pour effectuer le travail que je demandais aux élèves de réaliser. J’ai appris d’elle lors de mon stage, cette fois-ci, elle a voulu apprendre la construction de carte vectorielle. En s’asseyant avec les élèves, elle pouvait suivre les recommandations que je donnais, elle se faisait aider des élèves qui l’entouraient. C’est ça la communauté d’apprentissage. C’est des entrelacs de réseaux virtuels, dans lesquels circule de l’information qui est destinée à enrichir d’autres membres de la communauté. Nous sommes tous là pour s’échanger des expériences, des connaissances, des savoirs théoriques ou pratiques afin d’en arriver à enrichir autrui.

Pour conclure, je vais me lancer dans les mathématiques, probablement une influence de notre ami Guillaume !!!

Nous ne pouvons pas tout savoir et tout connaître. Chacun des membres de la communauté apporte donc sa contribution de connaissances. Le volume de connaissances que chacun possède s’additionne à celles des autres et la somme est égale à l’intelligence collective de la communauté.


J'anime bénévolement, depuis janvier, un atelier de cartographie, une période par cycle de neuf jours, dans les deux groupes dont j'avais la charge lors de mon stage l'automne 99. 

Laurent Guillotin  février 2000